You are here

Ce samedi 28 mars, atelier d'informatique libre «Mets ton site internet et tes emails dans ton salon, tartanpion»

Connaissez-vous la différence entre internet et le minitel ?! … D’abord le point commun : il s’agit pour l’un comme pour l’autre de réseaux de communications.

C’est Benjamin Bayart, lors d’une conférence faite en 2007 intitulée « Internet libre ou Minitel 2.0 », qui compare ces 2 modèles pour mettre en évidence les problèmes dont souffre l’internet aujourd’hui : celui-ci s’apparente de plus en plus au minitel… et c’est pas bien.
En guise d’apéritif, vous pouvez visionner cette fameuse conférence en vous rendant sur le site FDN.org.
En résumé, le modèle du minitel est clientèliste et maintient une dépendance entre vous et des fournisseurs de services.
Cette tendance se retrouve aujourd’hui dans l’internet, où nous nous sommes largement habitué(e)s à ce que des organismes (souvent à but lucratif) prennent en charge notre vie numérique.
C’est sur ce registre que ce sont développés Google, Facebook, Twitter et d’autres…

L’auto-hébergement, comme son nom l’indique, consiste à ne pas recourir à des prestataires externes pour répondre à nos besoins, mais plutôt de mettre en place le nécessaire soi-même et chez soi (d’où le nom donné à cet atelier : « mets ton site internet et tes emails dans ton salon »). Ça peut paraître compliqué (et ça peut l’être !) mais il existe aussi des solutions dont la vocation est d’être utilisable par le grand public. Comprendre l’auto-hébergement c’est aussi comprendre un peu mieux comment fonctionne internet.

Une première partie de cet atelier consistera à faire un petit état de l’art de l’auto-hébergement (présentation suivie de discussion).
Une seconde partie sera consacrée plus spécifiquement à Yunohost, une solution ayant pour but de rendre l’auto-hébergement accessible à toutes/tous (présentation et atelier pratique).

Ces thèmes étant vastes, il est fort probable que nous y revenions lors de prochains ateliers.

Si vous souhaitez pratiquer, pensez à ramener votre ordinateur portable. En accompagnement, vous pouvez aussi ramener tout mini-ordinateur capable d’accueillir un système Linux (Raspberry Pi, Banana Pi, Odroid, Olinuxino, Intel NUC, certains NAS…).

Comme pour tous les ateliers que nous proposons, l’emploi de logiciels libres apparaît comme une nécessité et nous vous y encouragerons. Cet atelier est co-organisé par des individus et plusieurs collectifs promouvant le logiciel libre dans la région tels que Chtinux et CLX.

Il s’adresse à plusieurs types de public :
* Curieux/ses désirant en savoir plus sur les alternatives à Google et autres services sus-mentionnés.
* Utilisatriceur d’informatique prêt(e) à un 1er contact avec les systèmes Linux et disposé(e) à en avoir un usage simple.
* Personnes coutumières de l’administration de systèmes Linux désirant découvrir ou renforcer sa connaissance des solutions auto-hébergées.

Vous trouverez plus d’informations au sujet de nos ateliers sur le site Atélili.

Quand ? Ce samedi 28 mars à 14h30.
Où ? A la M.R.E.S., 23 rue Gosselet à Lille, salle « Houblon » au 1er étage

À samedi !

Contenu: